EMG - Erich Meyer-Gillessen - Marken-Produkte & Systemlösungen für den Rohbau
Vous êtes ici » Produits de marque » > ASKI » ASKI 6 - 10
-6
-10


Le crochet en acier inoxydable pour mur creux ventilé,

avec cheville en nylon, disque de pression et nez goutte d’eau.


Pour ancrer le parement en briques ou en moellons dans le voile intérieur portant.
  

 

Une isolation thermique n’est efficace que selon la façon dont elle est appliquée !

 


ASKI entraîne l’isolation thermique
fermement contre le mur portant.
     
  2 dimensions disponibles :

ASKI-6:
pour le placement de panneaux d’isolation rigides
de 4 – 6 cm d’épaisseur.

ASKI-10:
pour le placement de panneaux d’isolation rigides
de 8 – 10 cm d’épaisseur.

Les 4 fonctions de l'ancrage ASKI

 

 

1)  L’isolant est placé sans faille.

Avec ASKI, l’isolant est fixe de l’exterieur contre le mur portant, avant le maconnage du parement. Ceci permet un controle visuel optimal a tous les stades des travaux (emboitement des panneaux, etc., voir cidessus) et un placement reellement efficace de l’isolation.

Pas de pertes calorifiques à cause d’un mauvais placement.
2)  L’isolant est fermement serré contre le mur portant.

Un creux chaud de 1 cm entre l’isolant et le mur portant peut augmenter la déperdition calorifique d’environ 250 % ! Le disque de pression du crochet ASKI est solidairement clipsé sur la cheville. Lors de l’enfoncement du crochet, le panneau isolant est entraine et serre contre le mur portant (voire point de faiblesse B).

Pas de "creux chaud" possible derrière l’isolant.
     
3)  Le point d’ancrage est étanche.

Le bord tranchant du disque de pression s’encastre dans le panneau isolant. L’écarteur du disque goutte d'eau s'encastre dans la cheville. L’eau descendant sur la surface du panneau isolant ainsi que l’eau amenée via le crochet ne peuvent pas s’infiltrer.

Pas de pont d’humidité capillaire à l’endroit du crochet ASKI.
  4)  Le point d’ancrage est bien isolé.

Le positionnement exact des crochets ASKI a hauteur des joints de mortier horizontaux du parement évite leur réajustement ultérieur. Le panneau isolant reste intact autour de la cheville, et le disque de pression exerce une pression uniforme sur toute sa circonférence.

Pas de pont thermique à l’endroit du Crochet ASKI.
     

La méthode de travail pour crochets murs-creux ASKI

 

afin d’atteindre réellement la valeur d’isolation thermique promise et l’étanchéité requise :

  • Maçonner le mur portant en prenant soin d’enlever les balèvres de mortier.
  • Fixer les panneaux d’isolation thermique rigides de l’extérieur au moyen des crochets ASKI.
  • Maçonner le parement de l’extérieur et rejointoyer.


LES AVANTAGES :

-> Pas d’interruption des travaux par temps de pluie !
En effet, seul le maçonnage du parement exige un temps sec. La méthode ASKI-Methode permet d’attendre les conditions météo adéquates pour maçonner le parement.
-> Contrôle visuel efficace du placement de l’isolation avant le maçonnage du parement : Emboitement soigné des panneaux rigides hydrophobes, possibilité de fermer les endroits mal ou non isolés, etc.

ASKI et sa mise en oeuvre

       
A la base du mur creux, au-dessus des baies de fenêtres et de portes, la bande d'étanchéité DIBA est remontée d'environ 20 cm vers l’intérieur. Ainsi, les eaux d’infiltration et de condensation accumulées à cet endroit seront évacuées par l’élément de drainage et d'aération DRAINAIR-soc. Le mur portant proprement maçonné (sans balèvres de mortier)  est prêt à recevoir le panneau isolant rigide.
Une règle dont la graduation correspond à la hauteur des rangées de briques (ou de blocs) facilite le repérage de la bonne position du crochet en hauteur.

(Dans le cas d’un parement en moellons avec panneaux DRAINAIR, la position des crochets ASKI est déterminée par les nopes du panneau DRAINAIR.)
A l’aide d’une mèche allongée Ø 8, forer à travers le panneau isolant. Etant donné que les crochets ASKI sont positionnés exactement à la hauteur des joints de mortier du parement, aucun réajustement ultérieur n’est nécessaire.

(Lors de l’utilisation de panneaux DRAINAIR : forer à la fois à travers le panneau DRAINAIR et le panneau isolant.)
Le disque de pression est glissé autour de la cheville du crochet et clipsé sur la tête plate de la cheville.

(Avec les panneaux DRAINAIR, le disque de pression est superflu. En effet, la tête plate de la cheville se place alors dans le fond des nopes des panneaux DRAINAIR.)
Enfoncer le crochet-ASKI au marteau (d’environ 500 g) dans la cheville à l’aide de la poignée d'enfoncement (jointe à chaque carton ASKI de 250 pc). La bonne profondeur est atteinte lorsque le crochet ne déborde plus de la poignée. Lors de l’enfoncement du crochet ASKI dans le trou préalablement foré, la cheville entraîne le disque de pression et, de ce fait, serre l'isolation thermique fermement contre le mur portant. L’écarteur du disque goutte d'eau s’encastre hermétiquement dans la tête plate de la cheville.
Après leur enfoncement, les crochets ASKI sont coudés à 90° à l’aide d'une simple tenaille ou à l’aide de la pince spéciale ASKI. Le crochet coudé de min. 2,5 cm est emmuré dans le joint horizontal du parement sur une profondeur de min. 5 cm.
 
Nombre de crochets ASKI à prévoir:  Selon la norme il faut utiliser  5 crochets au m². Distances : 25 cm verticalement,
75 cm horizontalement; répartis uniformément. Aux angles du bâtiment, aux joints de dilatation, au bord supérieur du creux ainsi qu’autour des baies, les crochets sont à placer à une distance d’environ 33 cm. Leur nombre dépend surtout de l’ancrage exigé. Si nécessaire, le nombre de crochets doit être augmenté en fonction.


> ASKI dans le mur creux - le voile intérieur est en maçonnerie

La distance entre le voile intérieur en maçonnerie / béton cellulaire est supérieur à 10 cm:
> ASKI-attach M / CB

Le voile intérieur est une construction en bois:
> ASKI-attach W


Début de la page