EMG - Erich Meyer-Gillessen - Marken-Produkte & Systemlösungen für den Rohbau
Vous êtes ici » Solutions appropriées » Mur creux

Le parement ventilé.

Le roi parmi
les murs extérieurs !

Les éléments du mur creux :


1. Le voile intérieur en maçonnerie, béton ou ossature-bois a, en premier lieu, des fonctions statiques, d’isolations ainsi que des fonctions d’accumulation de chaleur.

2.  Le voile extérieur
: Les éléments de parement ont une longue durée de vie, sont insensibles aux sollicitations mécaniques, nécessitent peu d’entretien et offrent de multiples possibilités de créations.
Ses fonctions:
  • Reprendre la charge du vent (pression & traction) et la transmettre via les crochets mur-creux ASKI ou ASKI-attach vers le voile intérieur.
  • Remplir les exigences esthétiques et protectrices contre les intempéries.
  • Des voiles massifs avec une densité apparente élevée représentent une meilleure insonorisation contre le
    traffic routier et aérien, ainsi qu’une meilleure protection contre les rayons (radio, tv, GSM, etc. …).

3.  La distance entre voiles avec isolation thermique intégrée et creux libre (coulisse) : 
L’isolation thermique intégrée remplit les exigences de protection calorifique du bâtiment et de ses locaux.
Le creux aéré et drainé remplit les multiples tâches suivantes :
  • Offre une protection particulière contre des dégâts de construction et pardonne d’éventuelles erreurs d’exécution.
  • Empêche que l’eau de pluie infiltrée parvienne jusqu’au voile intérieur.
  • Draine et aère l’humidité restante, ainsi que la vapeur d’eau diffusée à travers le voile intérieur et les panneaux d’isolation ou la vapeur condensée vers l’extérieur. Ainsi, il entraîne un meilleur assèchement du parement et le protège contre des efflorescences, vermines et moisissures.
  • Empêche l’accumulation excessive de chaleur par temps ensoleillé, ce qui peut provoquer des dilatations
    importantes du parement et ainsi des fissures.

A considérer:
Les briques de parement et les joints de mortier absorbent l'eau de pluie et l'amènent dans le creux.
La quantité d'eau qui atteint la bande d'étanchéité DIBA au pied du mur creux ainsi qu'au-dessus des baies de fenêtres et de portes, peut être fort importante (4-10 lit/m²/jour). Il convient donc de soigner particulièrement l'évacuation de l'eau  au fond du creux. Les éléments DRAINAIR-soc servent à la fois d'exutoire à l'eau et d'ouvertures de ventilation. (voir aussi DRAINAIR-LINE et DIBA-DRAINBOX)
Afin d'assurer la bonne ventilation du creux il est impératif de dégager les ouvertures supérieures et inférieures et d'éviter les balèvres de mortier débordant dans le creux. Les ouvertures au fond ainsi qu'au bord supérieur du creux devraient être de minimum 6 cm² par m² de mur. Elles sont à répartir de façon à ventiler tous les endroits du creux.

Des erreurs dans ce domaine ne peuvent pratiquement plus être corrigées après l'achèvement de la construction.
Pour cette raison, il est indispensable d'être conscient de l'importance de ces détails et du choix des vrais produits et accessoires.

Les points faibles habituels connus dans ce domaine sont :


Point faible A:  Détérioration et obstacles
lors du maçonnage.
Point faible A:
Raccordement accordéon avec points faibles
 A)  Des ponts thermiques aux crochets en fil d’acier (voir images thermographiques), surtout provoqués
  • par le défoncement de l’isolation thermique lors de l’embrochement des panneaux,
  • par le pliage ultérieur de bas en haut et de haut en bas des crochets en fil d’acier lors du maçonnage et de l’ajustement à la hauteur des joints du parement qui peuvent entraîner par conséquent perte d’isolation et entrée d’eau, …

Point faible B

Point faible C
B)  Le creux chaud entre l’isolant et
le mur intérieur portant anéantit grandement
l’efficacité de l’isolation thermique.

C)  En cas d’un creux totalement rempli et non ventilé : 4-10 litres de pluie battante par jour et par m² peuvent s’infiltrer aux joints, aux ouvertures de maçonnerie, raccords, coins, crochets en fil d’acier, … L’humidité reste enfermée. L'eau est meilleur conducteur de la chaleur que l'air par un facteur 25 !
Les points d’ancrages sont exposés en permanence à l’humidité. Des dégâts d’humidité, des efflorescences, des ponts thermiques, des pertes calorifiques, des formations de moisissures peuvent en être la conséquence. Par temps ensoleillé, l’accumulation excessive de chaleur peut provoquer des dilatations trop importantes du parement et des fissures.

Suivant la construction du mur et du voile intérieur,
nous vous proposons les solutions appropriées suivantes :



> Le voile intérieur est
en maçonnerie ou en béton cellulaire
> Le voile intérieur est en ossature-bois




Début de la page